Une réunion, c’est comme un entraînement sportif : il faut s’échauffer, sinon attention au claquage ! C’est pourquoi commencer une réunion par une activité brise-glace permet de créer un climat propice aux échanges.

Il va sans dire que la cohésion des membres d’un groupe représente l’un des facteurs essentiels pour tenir des réunions mobilisatrices et efficaces. Or, pour favoriser la cohésion et créer des liens entre les participants, il faut apprendre à se connaître… un peu, du moins.

Voici quelques suggestions d’activités brise-glace lorsque les participants ne se connaissent pas ou peu.

 

Les présentations croisées

Contexte idéal : pour une rencontre où les participants ne se connaissent pas du tout (formation, création d’une nouvelle équipe de travail…)

Matériel nécessaire : aucun

Les participants se répartissent en binômes. Pendant 5 minutes (2 minutes 30 chacun), chaque binôme échange pour apprendre à se connaître. Ensuite, tout le monde revient en groupe et chacun présente son coéquipier. Une méthode nouveau genre pour se présenter !

 

La toile humaine

Contexte idéal : pour les collaborateurs d’une même entreprise qui ne se connaissent pas tous, mais qui ont, pour certains, eu l’occasion d’échanger ou de travailler ensemble.

Matériel nécessaire : 1 pelote de laine ou de ficelle

Les participants se placent en cercle. Le premier prend la pelote de laine (ou de ficelle). À tour de rôle, chacun se présente et transmet la pelote à la personne de son choix en gardant le bout de la ficelle. Il explique le lien qui l’unit à cette personne. Ce peut être un lien professionnel ou non. L’activité se termine lorsque tous les participants sont reliés entre eux par la ficelle.

« Je me nomme Audrée. Je suis graphiste à la Direction des communications. Je suis liée à Dominic, car nous avons travaillé sur le projet du rapport annuel de gestion l’an dernier. Nous faisons aussi partie tous les deux du Club de course de Charlesbourg. C’est d’ailleurs là qu’on s’est rencontré il y a 4 ans. »

 

Présentation avec un objet

Contexte idéal : pour tout type de réunion, particulièrement lorsque les participants éprouvent de la difficulté à exprimer leur ressenti.

Matériel nécessaire : l’objet ou l’image qu’apporte chaque participant

Lorsque l’initiateur de la réunion convoque les participants, il les invite à apporter avec eux un objet qui les représente ou qui illustre son point de vue sur le sujet qui sera traité. Si le participant ne trouve pas d’objet évocateur, il peut tout aussi bien imprimer une image. Chaque participant se présente alors à travers cet objet et explique de quelle façon il lui correspond. Selon le contexte, il pourra expliquer son état d’esprit ou son opinion par rapport au thème de la réunion.

« Bonjour. Je suis Étienne, conseiller en redressement financier. Vous vous demandez sûrement pourquoi j’ai apporté un oreiller. Eh bien, c’est parce que lorsque j’aide un client à redresser sa situation financière, il se porte beaucoup mieux et recommence à dormir paisiblement. »

« Allo ! La balance représente mon côté mitigé par rapport à la nouvelle planification stratégique. Je trouve que les orientations sont claires et qu’elles correspondent bien aux enjeux actuels de notre organisation. Mais je trouve qu’il manque un peu de concret. Je me demande comment nous arriverons à atteindre les objectifs de ces orientations. »

 

Prêt à relever le défi et à « jazzer » le début de votre prochaine réunion (et les suivantes) ? Lancez-vous sans hésiter.