La culture organisationnelle représente la personnalité d’une organisation. On peut la définir comme l’ensemble des valeurs et des traits caractéristiques communs aux membres de l’organisation.

La culture organisationnelle influence toutes les sphères d’une entreprise. Elle est liée à la performance des employés, à sa structure générale et au système de contrôle, ce qui se répercute sur le comportement de chacun.

 

Les caractéristiques de la culture organisationnelle

 

  • L’autonomie : quel est le degré d’indépendance des membres de l’organisation ? Quelle latitude leur accorde-t-on ? Favorise-t-on les initiatives et la créativité ?
  • La structure : Quels sont les règles en place et le mode de supervision établi pour harmoniser la conduite de chacun ?
  • Le soutien : Les gestionnaires sont-ils disposés à assister les membres de leur équipe afin de les aider, de les former et de les conseiller ?
  • L’identité : Le personnel s’identifie-t-il à sa fonction ou bien à l’entreprise dans son ensemble ?
  • La reconnaissance : Comment récompense-t-on les gens pour leurs efforts, leurs comportements ainsi que leurs petits et grands succès ? Comment se manifeste la reconnaissance financière et sociale ?
  • La diversité : Les membres de votre équipe ont-ils des personnalités similaires ou complémentaires ? Quand tout le monde est pareil, on finit par foncer dans un mur. La force d’une entreprise, c’est la complémentarité de chacun de ses membres. Mais pour que tout le monde collabore, chacun doit apprendre à respecter le point de vue des autres. Un beau défi!

 

Le noyau de la culture organisationnelle

La culture organisationnelle repose principalement sur sa mission et ses valeurs. En tant que chef d’entreprise, les avez-vous définies ? Les avez-vous fait connaître à l’ensemble des membres de votre organisation ? Vos décisions, vos gestes et vos paroles reflètent-ils votre mission et vos valeurs ?

Pour que l’ensemble du personnel y adhère, vous devez d’abord les faire connaître. Si vous ne les partagez pas, personne ne pourra les deviner. La semaine dernière, je rencontrais un entrepreneur pour qui il importe d’accueillir chaleureusement un client potentiel. Ainsi, à son arrivée, cette personne voit une affiche « Bienvenue à madame X, de l’entreprise ABC ». Un geste tout simple, mais qui fait plaisir. Cet homme d’affaires me confiait qu’un employé qui venait de quitter l’entreprise avait dit à certains collègues qu’il trouvait cette idée stupide. Il ne comprenait pas sa réaction.

Je ne lui ai posé qu’une question : « Avez-vous déjà expliqué aux membres de votre entreprise pourquoi cela vous tenait à cœur d’accueillir ainsi vos visiteurs ? » Vous devinerez sa réponse : non.

Ensuite, vous devez montrer l’exemple. En bon français, il faut que les bottines suivent les babines. Pour vous expliquer mon propos, je me permets une tranche de vie. Lorsque j’étais jeune, mes parents me disaient toujours de délacer mes souliers avant de les enlever afin de ne pas les abîmer. Or, chaque fois que ma mère revenait du boulot, elle faisait tout le contraire. Selon vous, est-ce que je délaçais mes souliers ? Pantoute !

En résumé, pour que tous les membres d’une organisation travaillent de concert afin d’atteindre des objectifs communs, il est essentiel de mettre en place et de faire vivre une culture organisationnelle forte.